sdlp1 © 2012 p_lombaert. All rights reserved.

Salon de la Photo 2012 : jour 1

Aujourd’hui, premier jour !

Comme chaque année, il y a foule et tant mieux. Les conférences sur notre stand arrêtent beaucoup de monde ; il n’y a d’ailleurs malheureusement pas assez de places assises. Petit conseil pour celles et ceux qui souhaiteraient venir écouter quelques unes des présentations (voir le programme complet ici) : venez un peu plus tôt afin d’être confortablement installé.

Entre deux conf’, je m’échappe rapidement pour arpenter les allées sur Salon. Petit arrêt chez Profoto où leurs modeleurs me font terriblement envie pour équiper mes D1 Air.

Ensuite, direction vers le stand de Leica pour prendre en main le dernier M (type 240). Erf… leur seul exemplaire a un problème… J’espère qu’il sera opérationnel d’ici la fin du Salon… Je me rabats sur le M-Monochrom dont je parlais brièvement dans un précédent article. Wow ! J’ai été assez impressionné. Les DNG donnent beaucoup de marge de manoeuvre en post-prod et les nuances de gris sont magnifiques. Très tentant pour le M9iste que je suis et qui ne fait pratiquement que du Noir et Blanc.

Pour terminer ce tour éclair, un arrêt sur le stand Sony où je n’ai jamais vu autant de « grands blancs » depuis que je vais au Salon, c’est à dire cinq ans. Le 500/4 est enfin là !

Prise en main de l’A99 bien évidemment. Le boitier m’a fait excellente impression : une prise en main où je retrouve parfaitement l’ergonomie de mon feu A900, tout en apportant des nouveautés notables et appréciables comme la molette et le bouton accessibles avec la main gauche sur la façade avant, permettant de changer rapidement certains paramètres (mode AF, zone AF, etc…). Il faudrait un article à part pour parler de ce boitier en fait.
J’apprécie toujours autant les « découpes » que Sony propose à chaque édition du Salon de la Photo. Cette année, celle de l’A99 of course !

A demain pour un nouveau petit tour ! J’essaierais de passer chez Nikon mais le comptoir pour prendre en main les boitiers était saturé. Quand je suis passé, le personnel Nikon semblait désespéré face à toute cette foule. Zauriez vu leur tête ! Mouarf.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée.
Required fields are marked:*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>