flou_01 © 2011 p_lombaert. All rights reserved.

Tendance nette : what the fuck ?!

J’inaugure donc Sonolta avec un premier billet d’humeur au sujet du Graal pour beaucoup (trop) de photographes : la netteté.
Je ne parle pas ici de « piqué » et pourtant, il y aurait pas mal de chose à dire également quand on voit à quoi sont destinées les photos qui ont un piqué de la mort qui tue
Non, je parle bien de netteté et de la peur/révulsion que créé le flou.

Je ne compte plus les photographes qui condamnent une photo floue du doux qualificatif « ratée ». En résumé : la photo est floue, elle est donc nécessairement nulle et ratée. Le flou devient malheureusement une sorte de couperet.
Je ne parle bien évidemment pas du flou que l’on créé pour obtenir un effet particulier et technique comme un filé (voir ci-dessous), mais du flou total, celui qui ne laisse pas de place à la netteté.


Trop souvent le débutant cherche à se raccrocher à des critères bien précis pour savoir si sa photo est réussie ou non. Et malheureusement, la netteté est devenue l’un des principaux, si ce n’est le principal.
Pourtant, le flou permet d’exprimer beaucoup d’atmosphères différentes : il peut être un moyen de dynamiser une composition, ou encore d’accentuer une ambiance onirique, sans oublier l’aspect vaporeux en passant par le mystère et l’invitation à l’interprétation d’une scène. Bref, le flou ouvre une multitude de possibilités.

Alors bien sur, mon propos n’est pas de dire « faîtes des photos toutes floues ! », car le il ne s’agit pas de créer du flou sans raison. D’ailleurs, une photo moche, qu’elle soit floue ou nette, reste moche.
Par contre, cessez de vouloir à tout prix chasser le flou ; si votre photo ne présente aucun point net, elle ne sera pas pour autant « ratée ». Assumez le flou !

Vos photos ne plairont pas ? Bah oui, et alors, quel est le problème ? Une photo ne pourra de toute façon jamais plaire à tous. Mes photos floues me plaisent et me parlent, c’est bien là l’essentiel.

Un commentaire

  1. Seb

    Si je peux donner un exemple.
    La photo de l’album « London Calling » de The Clash n’était pas celle choisie au début car trop floue. Pourtant je la trouve super.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée.
Required fields are marked:*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>